Lancement officiel de la journée mondiale de lutte contre le Sida à Kara

Lancement officiel de la journée mondiale de lutte contre le Sida à Kara

Thème : ACCELERATION DE LA PRÉVENTION DU VIH  CHEZ LES JEUNES ET ADOLESCENTS AU TOGO

Tous les 1er Décembre de chaque année, est célébré la journée mondiale de lutte contre le Sida (JMS) par la communauté internationale.

Cette journée est organisée au TOGO par le SP/CNLS-IST (Conseil National de Lutte contre le Sida et les infections sexuellement transmissible) en collaboration avec le PNLS-IST (Programme National de Lutte Contre le Sida et les infections sexuellement transmissible) et les OSC (Organisation de la société civile).

 Elle débute habituellement  par une cérémonie de lancement officiel qui s’effectue dans l’une des villes d’une des régions sanitaires désignée de façon rotatoire. En effet, la ville de Kara (plus précisément dans l’enceinte du Lycée Kara 1) est  celle qui a été retenue cette année  pour abriter cette  cérémonie.

Il faut noter que le choix de ce site n’est pas anodin. Il est guidé par  les professionnels en matière de VIH/Sida et  du chef de l’état qui est le Président du CNLS-IST,  à assurer à l’attentionnée population de Kara une meilleure compréhension des contours du VIH/Sida les libérant ainsi du grand-voile de l’ignorance.

Dans le cadre de la célébration de cette journée mondiale Sida 2016 (JMS 2016), l’équipe  du PNLS-IST  et le coordonnateur du dit programme  en tête, ont participé à ce  lancement. 

Cette cérémonie a vu également la participation d’une foule nombreuse en majorité les jeunes élèves.

 Plusieurs autorités, notamment étaient présentes :

– le Préfet de  Kozah 

-le Secrétaire Général du Ministère de la Santé et de la Protection Sociale représentant ainsi le Ministre en charge de la santé

– le Secrétaire Permanent du CNLS-IST 

– le coordonnateur du PNLS-IST

–  le Directeur Pays ONUSIDA 

– le Commissaire aux Affaires Sociales de l’Union Africaine.

Le point sur de la cérémonie du lancement met en exergue :

  • OBJECTIFS

Les objectifs de cette célébration sont :

  • Analyser ce qui est fait jusqu’ici en matière de la riposte,
  • Faire de nouvelles propositions en la matière
  • Sensibiliser la population du TOGO surtout la jeunesse sur les différentes voies de transmission du VIH/Sida, les moyens de prévention et l’importance du test de dépistage
  • Parler de la disponibilité et de la gratuité des ARV à la population
  • Remercier le gouvernement en particulier le chef de l’état et les partenaires pour les efforts fournis en matière du VIH/Sida
  • Lancer un appel aux autres partenaires afin de solliciter leur implication dans la lutte contre le VIH/Sida
  • Déroulement

La cérémonie de lancement officiel de cette journée a été marquée par cinq interventions intercalées d’intermèdes musicales, de prestations de groupes de Sketch et de chorale.

La 1ère intervention est celle du Préfet de la Kozah,( président du conseil régional de lutte contre le Sida), suivi du mot du Directeur Pays ONUSIDA, du Coordonnateur National du Secrétariat Permanent du CNLS-IST, du Commissaire aux affaires sociales de l’Union Africaine et enfin le message du représentant du Ministre de la santé et de la protection sociale.

  • Pour son mot de bienvenue, le Préfet de la Kozah a remercié les organisateurs qui ont choisi la ville de Kara pour ce lancement. Selon lui, le thème de cette année vient à point nommé, quand on sait l’engagement du gouvernement pour un objectif durable lié au VIH/Sida. Il a terminé en demandant aux partenaires de continuer à soutenir la lutte contre le Sida, tout en mettant l’accent sur le dépistage volontaire et une prise en charge efficace.
  • Le coordonnateur du Secrétariat Permanent du CNLS-IST dans son discours a remercié le Préfet et la population de Kara pour la mobilisation, tout en précisant que la commémoration du 1er décembre est aussi un jour de bilan et de perspectives. Expliquant le choix du thème de la JMS, il a évoqué certaines études qui ont montré que non seulement la prévalence est plus élevée chez les jeunes et les adolescents, mais ils sont aussi victimes de la violence qui entraine de nouvelles infections et des grossesses non désirées.

Il a salué le gouvernement qui fait de la lutte contre le Sida, l’une de ses priorités en citant pour exemple l’appel lancé aux jeunes par le Chef de l’Etat il y a quelques années, pour les exhorter à faire leur dépistage précoce afin de se prendre en charge et assurer la relève pour le développement du Togo. Le Chef de l’Etat s’est aussi personnellement investi dans la mobilisation des fonds lors du sommet international sur le Sida à Montréal au Canada. Allant dans le même sens, il a ressorti les priorités du Plan Stratégique National 2016 – 2020 dans le but de l’accélération pour l’atteinte de l’objectif 90 90 90 en 2020 en misant sur les indicateurs de la riposte nationale, notamment ceux de la PTME, des jeunes et adolescents……

Pour terminer, il a présenté ses sincères gratitudes au Président de la République, au gouvernement dans son ensemble et aux partenaires avant de lancer un appel aux jeunes qui se sont déjà investi dans les différentes activités de la JMS par leur mobilisation pour le dépistage mobile et fixe et dans le concours de poèmes sur e Sida organisé par le Ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle.

  • Le Directeur Pays ONUSIDA, après les salutations d’usage, a évoqué le double message du secrétaire général des Nations Unies et de l’ONUSIDA à l’occasion de la JMS, avant d’exhorter l’ensemble des partenaires de la lutte contre le Sida à collaborer afin de mettre l’accent sur le traitement des PVVIH pour mettre fin à l’épidémie d’ici 2030. Il a rappelé que les adolescents qui présentent un risque en Afrique Sub-saharienne méritent une protection spéciale. Pour que cette synergie soit efficace dit-il, la lutte ne doit pas ignorer les populations clé.
  • Cette manifestation a été rehaussée par la présence du Commissaire aux Affaires Sociales de l’Union Africaine, qui a salué la collaboration entre les différentes entités de lutte contre le Sida. En 2001 dit-il, l’humanité était encore très menacée par le manque de traitement. Mais heureusement, aujourd’hui la situation a changé et nous pouvons remarquer que les 18 millions de couverture sont atteintes. Il ne faut tout de même pas perdre de vue que la menace  reste encore d’actualité. Nous devons ainsi donc accroitre les ressources pour la lutte et s’assurer de la disponibilité des Anti-Rétro-Viraux (ARV). Félicitant le gouvernement pour avoir impliqué cette lutte dans la priorité de santé, il a cependant déploré la faiblesse du système, des ressources et le manque de collaboration entre le programme de la lutte contre le Sida et les autres programmes (la lutte contre le cancer par exemple…).

Les nations de l’Union Africaines félicitent  le Togo pour avoir atteint les 15 % de ressources. Néanmoins il va falloir diversifier les ressources nécessaires pour la lutte contre le Sida ; c’est pourquoi dit-il, nous pensons qu’il faut créer les fonds au sein de l’Union Africaine pour renforcer cette lutte.

  • Le Secrétaire Général, Représentant le Ministre de la Santé et de la Protection Sociale a adressé ses remerciements à la population de Kara et aux autorités présentes à la cérémonie, principalement le Commissaire des Affaires Sociales à l’Union Africaine. Selon l’ONUSIDA, le Sida depuis 05 ans est stable, mais beaucoup reste encore à faire. Pour atteindre l’objectif d’ici 2030, il faut s’investir collectivement, notamment chez les jeunes et adolescents, ce qui cadre avec l’objectif du gouvernement « jeunes sans Sida ».

Avec une subvention de l’Etat de 1 milliard, le Président de la république accorde une attention particulière pour la lutte contre le Sida et  s’engage personnellement dans la mobilisation des fonds. Avant de lancer officiellement les activités de la JMS 2016, le Représentant du Ministre de la Santé et de la Protection Sociale, a invité les éducateurs, les journalistes et les parents à sensibiliser les jeunes pour atteindre l’objectif 2030.

La cérémonie de lancement ont pris fin vers 12 heures par une visite du site de dépistage installé au sien du lycée Kara.

Notons que la veille du lancement, l’équipe de communication du PNLS-IST a assisté au final du concours de poèmes que le Ministère de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle a organisé. Pour ce faire, les 06 régions sanitaires étaient représentées. Ce concours a été gagné par le représentant de la région de Kara, suivi respectivement des régions Maritime, Plateaux, Centrale, Savanes et Lomé Commune.

Conclusion

Au vu de la mobilisation sociale et de l’engagement suscités à travers les différentes manifestations ; on peut oser dire que les objectifs fixés par la cérémonie de lancement ont été atteints sans contraintes majeures.

Les populations de KARA et des environs ont été sensibilisées suffisamment sur les voies de transmission du VIH/Sida, les moyens de prévention et l’importance du test de dépistage.

C’est sur une note de satisfaction et d’ambiance généralisée de fête qu’a pris fin la cérémonie de ce lancement officiel de la journée mondiale de lutte contre le Sida.

Très important :

  • Très chers parents, jeunes et adolescents ; faisons notre test de dépistage ; car, aujourd’hui, tout en étant porteur du virus on peut vivre aussi longtemps si on est dépisté tôt !
  • Jeunes et adolescents faire son test de dépistage c’est prendre de l’avance sur l’avenir !

                                      Tous pour un monde sans Sida !!!!

 

 

FacebookTwitterGoogle+Partager
Pour marque-pages : permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *