L’épidémie du VIH est de type généralisé avec une prévalence de 2,3% (Estimation Spectrum, v5.756 2018). Le contexte épidémiologique est marqué par une féminisation de l’épidémie. Sur un total de 110000 PVVIH estimées en 2018, plus de 60% sont de sexe féminin.

Selon les résultats des estimations Spectrum 2018, le profil épidémiologique spatial du VIH au Togo est marqué par des disparités au niveau des régions. En effet, la prévalence du VIH est plus élevée dans les régions méridionales (Lomé commune, Maritime et Plateaux respectivement 2,5%, 3,2% et 2,1%) que dans les régions septentrionales (Kara : 1,8%, Savanes : 0,5%). Il est à noter une augmentation de la prévalence dans la région centrale (2,1%).

Les nouvelles infections au VIH sont estimées à l’ordre de 5000 dont 1200 chez les enfants de 0 à 14 ans.

On note en outre une forte prévalence de l’infection parmi les populations clés telles que les Professionnelles de Sexe (PS), les Hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres Hommes (HSH) et les Utilisateurs de Drogues Injectables (UDI). La prévalence du VIH est estimée d’après les dernières études bio comportementales de 2017 dans ces groupes respectivement à 13,2% ; 21,98% et 3,9%.

Mot du coordonnateur

  • Le coordonnateur du Programme National de Lutte contre Sida (PNLS-IST) a plaisir de vous souhaiter la bienvenue sur ce site qui donne des informations sur les différentes interventions du Programme

    ...

    Lire la suite

Facebook

Articles récents

  • Lancement officiel de la JMS 2018 à Tohoun. L’essentiel des interventions

  • Atelier de formation dans la région des plateaux

Tweeter

Newsletter